Ce site est en cours de refonte, le nouveau arrive bientôt !
Allemagne 2013
--- ---
A+ R A-

Allemagne 2013


Notice: Use of undefined constant php - assumed 'php' in /home/lescitoy/www/templates/gk_coffe/html/com_content/category/blog_item.php on line 1
E-mail Print PDF

  • Vendredi 24 mai  : Montauban – Vichy
  • Samedi 25 mai : Vichy – Belfort
  • Dimanche 26 mai : Belfort – Schwenningen (Allemagne) = vol découverte
  • Lundi 27 mai : Schewenningen – Paterzell = vol découverte
  • Mardi 28 mai : Paterzell – Linz (Autriche) = vol découverte
  • Mercredi 29 mai : Linz – Salzburg
  • Jeudi 30 mai : Salzburg = journée de repos
  • Vendredi 31 mai : Salzburg – Mengen (Allemagne) = vol découverte
  • Samedi 1 juin : Mengen – Pontarlier
  • Dimanche 2 juin : Poontarlier – Vichy
  • Lundi 3 juin : Vichy – St Lieux les lavaur = vol découverte

Notice: Use of undefined constant php - assumed 'php' in /home/lescitoy/www/templates/gk_coffe/html/com_content/category/blog_item.php on line 1
E-mail Print PDF

 

Vendredi 24 mai 2013

Ca y est le grand jour est arrivé ! Il était temps car nous commençions à piaffer d’impatience. 15 valeureux citoyens convergent vers l’aérodrome de Montauban, certains en vol, la majorité en voitures que notre partenaire Someda Fiat a mis à disposition de l’association. Dans le même temps, nos amis bretons passent récupérer Manuelle, notre courageuse infirmière pour se diriger vers Vichy qui sera notre escale de ralliement.

Le rendez-vous est fixé à 9 h pour les Toulousains et nous sommes tous là. Seule Dame météo fait la grimace et nous empêche de décoller. Pas bon ça, car ce soir c’est la demi-finale de rugby Stade Toulousain - Toulon et il est hors de question que nous rations le match… Une dernière vérification des mécanos, motivés par cet objectif et enfin une fenêtre s’ouvre vers midi. Suite à ces derniers imprévus, nos petits oiseaux s’envolent pour un direct sur Vichy qui sera une suite de virage pour contourner les nuages qui s’accumulent. Bonne gestion de nos pilotes, copilotes et de l’équipe sol.

Mais voilà la bonne étoile bienveillante des Citoyens du ciel veille toujours sur nous. Nous arrivons tous à bon port et vaquons à nos occupations respectives : préparation des machines (plein, réglages…), administratif divers (taxe d’atterrissage, imprimé à envoyer à Paterzell…), courses, répartition au camping, préparation des repas… et du Briefing du lendemain.

Déjà 19h, nous retrouvons les Bretons au camping, que du bonheur !

A 20 h 30 : 1er briefing général. Il est important car nous avons cette année 5 nouveaux en tour aérien international dont un des jeunes de la Coupe des Citoyens du Ciel 2012 que nous avons formé. L’explication ou le rappel des différentes procédures est nécessaire pour bien aborder le tour aérien : les points de report des ULM, des véhicules, les briefings, les affectations et le rôle de chacun… L’organisation a essayé de prévoir au maximum tous les types de situation, grâce à notre expérience accumulée au cours des précédents « Ailes du Partage ».

Le repas préparé par Vincent alias « La Cuisse », notre cuisinier 3 étoiles, est succulent, comme d’ hab ! Il y a du soleil dans notre assiette, ça compense un peu… dehors il pleut des trombes et même des flocons de neige font leur apparition, si si. Que d’eau que d’eau, nous sommes à Vichy mais quand même ! Malgré ce déluge nous avons des visiteurs : le petit frère de La Cuisse qui habite Clermont et aussi Andréas H., un pilote petit nouveau dans notre association, qui devait se rendre à Francfort et a calculé de faire une halte à Vichy pour nous y retrouver. Pour info il neige entre Clermont et Vichy….

C’est entassés dans les bungalows que nous nous endormons, tristes d’avoir perdu le match contre Toulon mais tout de même bercés par la douce mélodie des gouttes de pluie… Demain sera un autre jour, du moins nous l’espérons…


Notice: Use of undefined constant php - assumed 'php' in /home/lescitoy/www/templates/gk_coffe/html/com_content/category/blog_item.php on line 1
E-mail Print PDF

Samedi 25 mai 2013

Pas le choix, il faut nous réveiller tôt, toujours à cause de la météo. Si nous voulons atteindre Belfort il faut être prêt et partir dès que l’occasion se présente. La voiture 3 qui est déjà sur la route peut donner les infos météo en temps réel : pour l’instant le ciel est particulièrement bas et gris et les nuages s’accrochent au relief… Pas bon du tout. De toute façon il faut d’abord attendre que quelqu’un de l’aéroclub veuille bien ouvrir le hangar. Cela devait être 8h, mais il faudra attendre un peu, un peu... beaucoup. La démarche Citoyenne n’est pas forcément appréciée partout, tant pis.

L’incertitude perdure jusqu’à 10H30. Entre 2 averses, les copilotes qui attendaient au chaud dans la voiture, embarquent. Les ULM vont tenter de passer, aidés par les informations météo en direct que nos équipes d’assistance leur donnent en temps réel… Belle organisation, n’est il pas ? Bonne prise de décision, modification de route initiale adaptée à ces conditions incertaines puis ils rallient Chalon-sur-Saône sans encombres

Escale à Chalons. Un changement d’équipage est prévu, Gaby notre chef pilote prend les dernières infos météo. Les ULM redécollent à 13h36.

Pour la première fois depuis la création de notre association nous avons le plaisir de vous annoncer que l’équipage des ULMs était composé à 50% de femmes dont Elisabeth, le premier pilote planeur handicapé Espagnole. Notre association est internationale et nous le démontrons. Une première, pas seulement pour nous, mais aussi un exemple pour les femmes… Il n’y a pas que des Mââââles qui volent !

L’étape suivante Chalon – Belfort s’avère elle aussi très turbulente, car les conditions météo se dégradent rapidement. Sous l’œil ébahi de nos hôtes de Belfort, nos appareils atterrissent et les voitures d’assistance arrivent en même temps ! Un accueil chaleureux nous est réservé par les membres du club ULM Tube Toile 90 et de l’association Belfortaine de vol à voile. La presse locale est au rendez-vous et nous pouvons mettre en avant tous nos membres ainsi que les responsables locaux qui nous ont ouvert les portes de leur club House et de leur hangar pour abriter les appareils, car des trombes d’eau recommencent à tomber… Il est même prévu de la neige dans la nuit … Nous sommes le 25 mai mais cela ne nous décourage pas, car nous gagnons en expérience et en philosophie !

Demain étape importante, nous passons en Allemagne pour Schweninngen où des jeunes handicapés nous attendent avec impatience. Journée épuisante en prise de décision, nous allons tous dormir comme des bébés avec une pensée pour vous qui nous suivez et nous encouragez à continuer...


Notice: Use of undefined constant php - assumed 'php' in /home/lescitoy/www/templates/gk_coffe/html/com_content/category/blog_item.php on line 1
E-mail Print PDF

Dimanche 26 mai 2013

La nuit a encore été humide et nous ne savons pas du tout ce que la météo capricieuse nous réserve. Nous décidons de laisser nos 3 pilotes dormir sur place au house club de l’association Vélivole de Belfort. Ainsi ils pourront avoir les prévisions météo en direct et déclencher les vols en fonction de celle ci.

Ce dimanche 26 mai 2013 est aussi à marquer d’une pierre blanche : non seulement c’est la fête des mères mais c’est aussi l’anniversaire de notre président. Nous tairons son âge, car après certains chiffres la coquetterie, même pour les hommes, l’emporte… Chut ne le bousculez pas !

Nuages bas, vent fort, le lever de rideau est excessivement négatif pour un départ à l’heure. Les pilotes ne sont pas chauds et nous font part de leurs gros doutes sur un possible départ, les nuages s’amoncellent et semblent décidés à jouer les empêcheurs de voler en rond…

Une reconfiguration s’impose donc dès 8 h du matin, ce ne sera que la 1ère d’une longue série.

Un premier groupe formé entre autre de Jean Paul et de nos 2 allemanophiles Elisabeth et Denis met le cap vers Schwenningen car des enfants de l’association Felder nous attendent pour faire leur vol découverte. Nous devons absolument être là, pas question de les décevoir !

Pendant ce temps pilotes, mécanos, coordinateurs et copilotes contemplent le ciel et les écrans d’ordinateurs à l’affût du moindre frémissement de la météo. Enfin une fenêtre se dessine : les 3 ULMs décollent direction d’Habsheim, c’est un premier petit pas dans la bonne direction. Le convoi s’ébranle au sol après quelques réglages opérés de main de maitre par les mécanos.

Entre temps le groupe de tête s’est réparti les tâches : certains vont sur le terrain accueillir les enfants dont le nombre diminue à cause du froid, et chercher un avion à louer pour assurer les vols, tandis que 2 personnes rebroussent chemin pour être utilisé comme station météo mobile. La météo est vraiment désespérante…

La jonction à Habsheim est réussie. Les copilotes sont ravis du vol même s’ils ont été un peu chahutés. Mais les conditions se sont encore dégradées. Les ULM partirons en « ferry », sans copilote car le vol sera incertain et l’arrivée non garantie. Descente vers Bâle puis remontée de la vallée du Rhin pour un direct Schwenningen. La neige est présente en vol et au sol les voitures indiquent 3° alors imaginez en vol… Arrivée à bon port juste avant la fermeture du terrain.

Le temps, vous l’avez compris, est vraiment déplorable. Nous ne pourrons pas faire de vols découverte mais les enfants sont là, tout excités, tout joyeux. Qu’à cela ne tienne, nous demandons l’autorisation d’effectuer des roulages et des minis sauts de puce sur la piste et sous la pluie, pour que leurs souvenirs s’installent. Ils sont aux anges, rient, regardent les vieux avions étonnés. Il faut dire que nous sommes dans un petit paradis : c’est un musée privé qui jouxte l’aérodrome, tenu par un couple de retraités (passionnés bien sûr !) qui nous accueille. Du coup il y a de quoi s’émerveiller. La musique de Chapi, les chœurs des citoyens finissent de les enchanter. C’est le froid qui nous pousse à lever le camp, mais nous suivons nos copilotes d’un jour car ce soir l’association Felder nous offre le gite et nous le couvert, échange de bons procédés…

Petit aperçu de l’association Felder : imaginez un corps de ferme, un moulin, des champs, des animaux, chiens, chats, chevaux, cochons…bref une arche de Noé ! Et des jeunes éducatrice(teur)s passionné(e)s, qui mettent tout leur cœur à apporter du bonheur à des enfants différents. Kathrine, la directrice, Léna, Chiara, Corinna… donnent tant, nous sommes tous en admiration devant leur engagement. Les enfants mangent tôt et nous ne voulons pas perturber leurs habitudes. Nous mangerons après avec l’encadrement, la soirée s ‘annonce festive car nous avons un anniversaire à fêter tout de même !

 


Notice: Use of undefined constant php - assumed 'php' in /home/lescitoy/www/templates/gk_coffe/html/com_content/category/blog_item.php on line 1
E-mail Print PDF

Lundi 27 mai

Etape : Schwenningen => Paterzell

Ce matin est un grand jour pour Elisabeth qui va faire du cheval, cadeau de nos chères hôtesses ! En vrai pro, nous adaptons nos départs en conséquence.

La météo n’est vraiment pas de notre côté. Les infos qui arrivent de Paterzell ne sont vraiment pas terribles : rafales de vent trop fortes, atterrissages impossibles…mais on croit toujours à notre bonne étoile. Il nous faut avancer et assurer une présence car les enfants de l’association Pfennigrade de Munich nous attendent.

C’est dans un décor bucolique et paradisiaque que nous décidons notre escale d’attente. Ce sera Wilberg avec une vue sur les Alpes et la Lac de Konstanz. Le soleil décide de faire une apparition et cela rend le paysage soudainement merveilleux. Il était temps car nous commencions à manquer de vitamine D… Fenêtre décollage à 14h pour les pilotes et les copis. Passage au dessus de « Fussen », les amateurs de château apprécierons, car nous voulons faire une série de photo du Nynja, l’ulm prêté par notre partenaire, le Fabricant BestOff aircraft de Montauban. Surprise… Arrivée à Paterzell pour toute l’équipe vol et sol à 16h.

Le vent s’est stabilisé et nous pouvons enclencher les vols découvertes en alternance avec les tractages de planeurs : 10 heureux bénéficiaires, heureux étant très en dessous de la réalité, nous récompensent de sourires, de bisous et d’une émotion non contenue se transformant en rayon de soleil éblouissant ! JP n’ayant presque plus rien à faire, avec cette organisation huilée, il s’occupe des parents et surtout des mamans angoissées pour que rassurées elle acceptent de laisser leurs enfants décoller sans leur super protection. C’est également ça Les Citoyens du Ciel, prendre soin des accompagnants pour qu’eux aussi progressent en même temps que leurs enfants. Lors de la remise des diplômes, petite rituel obligatoire mais ô combien enrichissant et porteur d’émotions qui nous conforte dans la le bien fondé de notre action, les enfants tout sourire nous offrent des roses… C’est une première qui nous touche hommes et femmes confondus.

La journée se termine et demain sera un Grand Jour... Linz en Autriche… Mais pour cela il vous faudra attendre encore un peu…

Page 1 of 3

?>?>